Le Khalif général de Bambilor Thier...

Le Khalif Général de Bambilor, Thierno Amadou Ba est reçu par le premier magistrat de la ville de Roquetas De Mar Monsieur Gabriel Amat. Ce derni...

Le ministère sénégalais de l'Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a réaffirmé, lundi à Dakar, que l'administration était prête à organiser les élections ...

Bargny : la furie des vagues fait 2...

Bargny, 1er juin (Bfm) - La houle survenue vendredi soir à Bargny a laissé deux blessés et divers dégâts matériels, a indiqué dimanche le préfet du dé...

serigne moustapha

« C’est Macky Sall qui combat...

Affaire Dangote-Serigne Moustapha Saliou, Mandataire de la Famille : « C'est Macky Sall qui combat ouvertement la famille de Serigne Saliou » Suite...

Le Khalif général de Bambilor Thierno Amadou Ba en tournée internationale: L’Etape de Roquetas De Mar en Espagne- » La diplomatie religieuse au service du développement ».

  • Le Khalif Général de Bambilor, Thierno Amadou Ba est reçu par le premier magistrat de la ville de Roquetas De Mar Monsieur Gabriel Amat. Ce dernier, fraichement sorti vi10423526_817154391642836_259749258_nctorieux des élections européennes est entouré de son Conseiller spécial Pepe Galdeano, la Conseillère culturelle, et le Chargé de l’Emigration Monsieur Francisco. Coincidence, cette activité se déroule dans une Espagne en pleine effervescence du fait de l’abdication monarchique.

  • Introduisant les débats, Thierno Amadou Ba a salué le Maire et sa délégation en magnifiant toutes les bonnes œuvres de celui-ci en direction des sénégalais vivant à Roquetas. Il a par la suite rappelé la convention qui lie la Mairie à l’ONG en disant le peu d’activités observées pour son application et la nécessité de sa réactualisation du fait de nouvelles opportunités qui s’offrent à la coopération entre l’ Espagne et le Sénégal. Il a par la suite initié l’idée de soumettre à l’appréciation du Maire deux projets de développement devant contribuer à la promotion des immigrés sénégalais et à leur retour insertion dans le tissu économique du Sénégal. Le premier est un centre de formation professionnelle à vocation agricole. Le deuxième est une ferme pilote agropastorale. Il a enfin plaidé pour un meilleur traitement des sénégalais par l’administration municipale, même si du coté de la mairie il n’est pas enregistré de grands dysfonctionnement dans ce sens.

  • Lui emboîtant la parole, le Directeur exécutif, Monsieur Ibrahima Mbengue a remis les deux projets à Monsieur le Maire à qui il a présenté les membres de la délégation de l’ONG Fawzi, composée de Madame Anta Bara NgomVice présidente de la Coopérative Fawzi Wanadiaty de Roquetas et de messieurs Mamadou Diallo Secrétare général et Youssou Dieng membre.

  • Monsieur Mamadou Diallo et Madame Anta Bara Ngom ont été désignés comme représentants de l’ ONG Fawzi Wanadiaty chargés du suivi de l’application du protocole et du plan d’action qui sera élaboré in finé.

  • A l’issue de ces prises de parole, le Maire a dit tous ses encouragements à l’ONG, en affirmant le caractère serein et fécond de la collaboration entre son institution et la communauté sénégalaise de Roquetas. Puis il a rappelé les bonnes relations de coopération entre l’ONG et la Mairie tout en s’engageant à examiner la faisabilité technique des projets qui lui ont été soumis afin d’y contribuer. Dans ce sens, il a prévu d’assurer la continuité de sa collaboration avec l’ONG, avec les représentants désignés, en vue d’une mise en oeuvre effective et efficace, étant entendu qu’il assure un mandat électif. Au demeurant, il a promis de toujours poursuivre les bonnes relations de travail avec l’ONG Fawzi Wanadiaty et son Président, le Khalif Thierno Amadou BA.

  • Journée de retrouvailles avec la communauté Sénégalaise 1er juin

  • Auparavent, l’étape d’Espagne a été marquée la veille par une journée de retrouvailles entre la mission de l’ONG Fawzi Wanadiaty et les communautés africaines et sénégalaises de Roquetas de Mar. En effet, la Salle Fulbé d’une contenence de deux cent personnes a refusé du monde le 1er juin 2014 de 18h à 22h.

  • A la suite des prières de l’Imam Ratib, Monsieur Daouda Diallo, les débats ont été introduits par Monsieur Mamadou DIALLO Secrétaire général de la Cellule Fawzi Wanadiaty de Roquetas De Mar.

  • Il a décrit l’agenda, puis campé le contexte de la mission dont il a présenté les membres. Il a par la suite dit les grands mérites de Thierno Amadou BA dont l’oeuvre dépasse les frontières du Sénégal, en particulier dans l’appui et la promotion qu’il apporte sans cesse aux immigrés. Il a également rappelé sa contribution dans le développement économique et social de son pays.

  • Par la suite Monsieur YOSSOU DIENG, Responsable de l’association des Fulbés a dit ses salutations et ses remerciements à la délégation Composée du Khalife Thierno Amadou Ba et de ses accompagnateurs, messieurs Ibrahima Mbengue, Directeur exécutif de l’ONG Fawzi Wanadiaty et Mamoudou Soma, Chargé du Protocole.

  • Par la suite, Madame Bineta DIALLO, responsable d’association a pris la parole dans le même sens

  • Elle a été suivie par Madame Anta Darou Ngom, Vice Présidente de la Cellule Fawzi Wanadiaty de Roquetas De Mar. Celle-ci a tout d’abord salué la particiption et la mobilisation des femmes aux activités de l’ONG. Elle s’est également félicité du caractère de visite de proximité de la mission

  • Ensuite, Monsieur Ibrahima Mbengue, Directeur exécutif a donné une communication comprenant trois points:

  • 1- Rappel historique sur le fonctionnement de l’ONG: l’évolution de l’ONG a été décrite depuis son état d’association en 2004 et sa date de création en 2006. Ses différents développements et ses multiples réalisations ont été décrits. Sa restructuration intervient suite au constat d’une insuffisance de résultats et à une longue période de léthargie. C’est ainsi qu’une direction exécutive composée de quatre personnes a été mise en place pour réfléchir sur de nouvelles formules de management de l’organisation.

  • 2- Etat des programmes de l’ONG: Quatre projets sont formulés et sont en phase de recherche des financement. Il s’agit du » Sac de l’Espoir », du « Centre de formation professionnel aux métiers de l’agriculture, du « projet de ferme agropastoral » et du « Centre ressource des Sénégalais de l’Extérieur »

  • Ces projets ont été présentés à titre d’information et il a été rappelé qu’un manuel de procédures est en cours d élaboration pour rationnaliser la gestion et professionnaliser les interventions de l’ONG.

  • 3- Perspectives pour une redynamisation de la Coopérative FAWZI WANADIATY de Roquetas De Mar: la coopérative avait fait l’objet d’une structuration et devait rechercher les pièces administratives lui permettant d’avoir une existence légale. A présent, il convient de redynamiser la cellule. En attendant, Monsieur Mamadou Diallo et Madame Anta Darou Ngom seront désignés pour assurer la Repésentation de l’ONG auprès des autorités administratives et municipales d’Almeiria et de Roquetas De Mar, afin de mettre en oeuvre les Conventions signées avec celles-ci.

  • A la suite de Monsieur Mbengue, Monsieur Mamoudou Soma a fait une brillante intervention en Pulaar, pour traduire l’évolution de l’ONG et ses différents développements et pour rappeler l’image et la valeur spirituelle de l’oeuvre de Thierno Amadou Ba.

  • Enfin, le Khalif général de Bambilor, Président de l’ONG a fait une brillante communication sur les thèmes « Mugne et Soutoura ».

  • Pour mieux faire comprendre ces traits de comportement que le bon musulman doit adopter face aux multiples tentations du monde, le Khalif a rapporté toutes les recommandations d’Allah en la matière. Il a donné l’exemple des cinq piliers de l’Islam, qui illustrent, dans leurs valeurs et leurs contenus, le caractère opérationnel de l’application de ces préceptes. Ensuite il a exhorter les hommes et les femmes à faire preuve de modèle dans leurs comportements sociaux de tous les jours et a fini par formuler des prières pour la Umma et la communauté Sénégalaise.

  • Après-midi de Prières avec les Sénégalais de Roquetas et d’Almeiria: le 2 juin 2014

  • Tour à tour, les ressortissants des deux villes ont sollicité le Khalif Général de Bambilor pour des prières. Tout d’abord à Roquetas, la salle Fulbé a refusé du monde durant ces prières prononcées par le Khalife, afin d’aider à surmonter les difficultés quotidiennes rencontrées par les immigrés. Dans la ferveur, ces derniers ont bien apprécié la disponibilité du Khalif et son ouverture. Il ont exprimé toute leur joie à participer à ce moment de recueillement et d’élévation spirituelle.

  • Dans la soirée du même jour, vers 22 heures, la communauté sénégalaise a reçu le khalif de Bambilor pour la même activité de prière. La particularité ici c’est que le Khalif y arrive enfin une première fois, suite aux multiples invitations qui lui ont été faites. Enfin rendez-vous a été pris pour les prochaines missions, afin d’approfondir les relations et d’aborder d’autre thèmes de conférence religieuse.

  • Veillée culturelle

  • Cette activité a clôturé la mission. Il s’agissait d’une démonstration musicale d’environ deux heures de temps par l’instrumentiste traditionnel Monsieur Mamoudou Soma qui, avec son « khalam » a capté l’attention des membres de l’ONG de Roquetas, donnant ainsi l’occasion à son auditoire d’exprimer le bien fondé des valeurs culturelles traditionnelles et relationnelles. Cette belle soirée a également été l’occasion de souhaiter la consolidation des liens entre les membres de l’ONG , et la continuité du travail engagé par Le Président Thierno Amadou Ba et la Direction exécutive.

  • 10423526_817154391642836_259749258_n

 

Le ministère sénégalais de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a réaffirmé, lundi à Dakar, que l’administration était prête à organiser les élections locales, le 29 juin, disant ne pas comprendre les raisons amenant certains acteurs à appeler au report de ces joutes.

« On ne peut plus reculer les élections. L’administration est dans les dispositions d’organiser les élections le 29 juin. Nous sommes prêts à organiser ces élections », a dit M. Diallo interrogé par la RFM.  »Les bulletins (de vote) sont prêts et sont disponibles. Je ne vois pas pourquoi certains veulent qu’on reporte ces élections », a annoncé le ministre de l’Intérieur. Il a toutefois regretté la prolifération des listes – plus de 2700 –, assurant que « cela ne peut nous empêcher d’aller aux élections ». Dans un article paru lundi dans le journal Le Quotidien, Me Alioune Badara Cissé, ex-ministre des Affaires étrangères et candidat à la mairie de Saint-Louis a, a préconisé le report de ces joutes, au motif que « le 29 juin à minuit, il y aura beaucoup plus de personnes dehors, en file, pour voter que de personnes ayant déjà voté ». Me Cissé a invité le chef de l’Etat Macky Sall à instaurer un dialogue avec l’opposition et la société civile pour trouver un consensus national en ce sens. Pour sa part, Macky Sall a appelé, lundi, les partis politiques à se garder de faire de ces élections leur affaire, affirmant que ce sont  »des élections citoyennes ».  »On n’a jamais enregistré autant de listes (plus de 2.700). Ça a dépassé le cadre des partis politiques », a notamment dit Macky Sall à l’issue de la cérémonie de levée des couleurs qu’il a présidée le même jour au palais de la République, à Dakar.  »Ce sont des élections citoyennes et leurs partis politiques doivent se garder d’en faire leur affaire. En tant que président de la République, je me suis abstenu d’interférer, même dans mon propre parti », a précisé M. Sall, interrogé par la télévision publique.b79d0f653e01bdbbbfb9fda53ab69094

Bargny : la furie des vagues fait 2 blessés et 46 pirogues détruites

Bargny, 1er juin (Bfm) -artoff129226 La houle survenue vendredi soir à Bargny a laissé deux blessés et divers dégâts matériels, a indiqué dimanche le préfet du département de Rufisque, El Hassane Sall, soulignant le retour au calme dans cette zone de pêche.

‘’En plus des dégâts à Bargny, il y a eu deux blessés’’, a-t-il déclaré au correspondant à l’APS à Rufisque. ‘’Tout est, actuellement, rentré dans l’ordre’’, selon l’autorité administrative.

Au total 46 pirogues et leurs équipements d’une valeur estimée à 200 millions de francs CFA ont été détruits par les vagues de l’océan dans la nuit de vendredi à samedi à Bargny, selon Thiane Wade, coordonnateur du Conseil local des pêches Rufisque-Bargny-Sindou.

‘’C’est hier vers zéro heure que nous avons été alertés, par les haut-parleurs de la mosquée, de la destruction de nos embarcations par la mer’’, a-t-il expliqué, s’adressant à la presse locale, samedi, M. Wade a indiqué le recensement de 46 embarcations détruites par les vagues.

‘’Après avoir rangé les pirogues détruites, nous ignorions que la mer n’avait pas fini de causer des dégâts, puisque d’autres embarcations ont été par la suite détruites par les vagues’’, a-t-il souligné.

‘’Il existe d’autres que nous n’avons pas encore vues. Nous estimons les pertes que nous avons subies à l’heure actuelle, parce qu’en plus des pirogues les moteurs et les filets ont aussi été emportés’’, a-t-il dit.

M. Wade a rappelé la crainte des acteurs de la pêche dans cette ville du département de Rufisque. ‘’Nous redoutons que les vagues, avec des prévisions qui ne rassurent pas, ne causent encore d’autres dommages.’’

Les eaux ont aussi envahi des maisons du quartier de Bargny-sur-Mer. Au nom aussi des populations de ces quartiers, Thiane Wade a salué toutefois de l’appui des autorités locales dont le soutien a selon lui contribué l’évacuation des eaux.

‘’Nous avons l’assistance des autorités. Les autorités municipales sont là et ont déployé des engins avec lesquels, les eaux qui ont envahi les quartiers sont évacuées. La Sococim (cimenterie locale) a aussi déployé des moyens, pour faciliter l’évacuation des eaux. Le commandant du camp Moussa Dioume de Bargny nous a aussi apporté son soutien’’, a-t-il dit.

Cependant, a-t-il signalé, les populations victimes de la houle dangereuse sollicitent attendent encore le soutien des autorités étatiques, en l’occurrence, celles des ministères en charge de la Pêche et de l’Intérieur (protection civile).

‘’Il nous est difficile d’estimer à l’heure actuelle les dégâts, car il y a des possibilités que les vagues reviennent pour causer à nouveau des dégâts’’, a averti le coordonnateur du Conseil local des pêches Rufisque-Bargny-Sindou.

‘’Au quartier Guedj, l’eau gagne facilement ce site qui est une presqu’île. Depuis les années 1960, nous demandons en vain l’érection d’une digue de protection à Bargny. Ce qui se passe, actuellement, est un phénomène récurent chez nous, mais cette année, nous sommes surpris par son ampleur’’, a-t-il ajouté.

La ville de Rufisque n’a pas été épargnée non plus par les vagues qui ont envahi notamment les quartiers de Thiawlène, de Mérina, de Keury Kao, entre autres. Toutefois, les cimetières ont été épargnés, cette fois-ci. ‘’A la différence de 2007, aucun corps n’a été exhumé’’, selon le gardien, Feug Ndiaye.

‘’La digue de protection a été d’une grande utilité. Sans la digue, les dommages auraient été plus importants, beaucoup de tombes seraient à nouveau emportés par la mer’’, a-t-il soutenu, parlant l’infrastructure aménagée par le gouvernement du Sénégal, grâce à la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

M. Ndiaye a plaidé auprès des autorités d’Etat pour l’octroi de parcelles aménagées aux populations menacées par l’avancée de la mer. ‘’Beaucoup de maisons des quartiers de Thiawlène et de Mérina sont envahies par les eaux de mer.’’

‘’Il est difficile à ces populations d’acheter des terrains à cause des difficultés de la vie. Outre Thiawlène, nous demandons à ce que la digue de protection soit prolongée, pour protéger tous les quartiers menacés par l’érosion côtière.’’

« C’est Macky Sall qui combat ouvertement la famille de Serigne Saliou »

serigne moustaphaAffaire Dangote-Serigne Moustapha Saliou, Mandataire de la Famille : « C’est Macky Sall qui combat ouvertement la famille de Serigne Saliou »

Suite à l’arrêté signé par le préfet de Thiès avant-hier, et autorisant la poursuite des travaux de la cimenterie du milliardaire nigérian Aliko Dangote, Serigne Moustapha Saliou, fils du défunt Khalife Général des mourides Serigne Saliou Mbacké et mandataire de la Famille, a brisé le silence. Lire la suite

Obama aux républicains : « Arrêtez cette farce et votez »

obamaIl perd patience. Barack Obama a appelé samedi les républicains qui bloquent l’adoption du budget au Congrès d »‘arrêter cette farce », demandant en termes vifs qu’ils votent immédiatement pour mettre fin à la paralysie de l’administration. « Allez-y et votez (…) Mettez fin maintenant au shutdown », a dit le président américain à l’adresse des élus républicains dans son allocution radiotélévisée hebdomadaire. La crise budgétaire à Washington, qui provoque depuis mardi dernier la paralysie partielle des services fédéraux, est entrée samedi dans son cinquième jour sans solution en vue. Le Sénat a déjà approuvé le budget et « il y a suffisamment d’élus républicains et démocrates à la Chambre des représentant prêts à faire de même, et à mettre fin immédiatement à la paralysie budgétaire », a dit Obama.

RTS – Direction Télévision: Seynabou Diop insultée, puis limogée

seynabou diopOn en sait un peu plus sur le remerciement de Seynabou Diop. Elle aurait été remplacée par Oumar Seck qui est à moins de trois mois de la retraite. La directrice de la Télévision a été insultée par Maimouna Ndir. “Je t’en merde” lui a-t-elle balancé à la figure devant témoin à la suite d’une discussion qui a tourné au vinaigre. Seynabou Diop s’est plainte auprès du Directeur général, Racine Talla qui n’aurait pas fait l’arbitrage nécessaire et aurait même pris partie en faveur de Maïmouna Ndir, chef département Information & sport.

Lire la suite